18 - 12 - 2018


Ici, nous avons le moral dans les chaussettes. Lilly vient de mourir.

Je l'ai emmenée ce week-end avec nous en vacances et comme elle ouvrait sa cage, j'ai mis un cadenas pour l'empêcher de sortir pendant que nous nous absentions 3 heures durant et qu'elle devait rester seule avec mes chiens dans la même pièce. Que n'ai je fait là ! Je m'en veux terriblement. Elle ouvrait tous les système à tirette ou à vis... Elle a cassé le cadenas dont elle a mangé des bouts. Elle a fait une intoxication au plomb.

Le véto pensait la sauver car elle a recommencé à bien mangé et le traitement commençait à faire effet. Elle avait des atteintes du foie et du rein, mais pour lui rien d'irrémédiable. Elle a recommencé à mager dont des cerises dont elle était friande que le véto avait acheté pour elle. En fait, elle a vomi et fait une fausse route et c'est ça qui l'a tuée.

Je n'ai pas pu la revoir avant sa mort, lui dire combien je l'aimais et combien j'attendais avec impatience son retour à la maison. Je l'ai laisée avec quelques caresse et mêmepas un bisou dont elle rafolait car sinon à chaque fois elle régurgitait pour me nourrir et avec ses soucis, ce n'était pas la peine d'en rajouter ! J'espère qu'elle n'a pas pris mon départ pour un abandon.

Elle me manque terriblement. Elle me manque horriblement et sa cage vide ne fait que me rappeler son absence. Je sais comme dirons beaucoupo avec raison que ce n'est qu'un oiseau ... Mais, j'ai d'autres animaux à la maison car notre famille est entourée d'une vraie ménagerie. Mais tous, même si je dois en choquer quelque uns font partie de notre vie, de notre famille. nous sommes allés les chercher et nous devons les protéger.

Je n'ai pas su le faire avec Lilly. J'espère qu'elle me pardonnera. C'était mon petit coeur, ma lilly pour, ma miss bécot, ma bourrique, têtue comme une mule. C'était une merveilleus compagne, une présence incroyable, mon premier perroquet, ma douce grise ... Elle est à jamis dans mon coeur.

En attendant , méfiez vous de cadenas et ne faites pas la même bêtises que moi au risque de vous en vouloir à vie.

J'avais prévu de finir mes jours avec elle et d'essayer de lui apprendre à être plus courtoise avec mon mari et mes enfants. Mais même si elle était des plus chipies avec eux, elle leur manque aussi.

Où que tu sois, tu as retouvé ta liberté ma Lilly ... Je t'envoie mille et mille bisous..

 

le 16 mai 2008

 

Collina qui avait adopté Lilly