23 - 03 - 2019

Voyager avec un perroquet, c'est possible

Voyager avec un perroquet, c'est possible

Mais sous certaines conditions

 


N'oubliez pas que pour un perroquet, tout ce qui est nouveau est synonyme de danger... Donc de peur.

 

Il est donc important que votre perroquet connaisse sa cage de transport, et les petits voyages en voiture avant le grand départ.

Si ce n’est pas le cas, prévoyez de le familiariser avec sa cage de transport, en la lui montrant de temps en temps la cage, et en vous amusant avec lui à y entrer en sortir.

Cela vous demandera un peu de patience, mais nos perroquets sont intelligents, et aiment que l’on passe du temps à jouer avec eux. S’il est gourmand, il sera vite heureux de jouer à aller chercher sa friandise préféré au milieu de la cage.

Prenez aussi le temps de lui faire faire de petites ballades en voiture, juste pour qu’il s’habitue : dix minutes, une heure, de temps en temps.

Dans la voiture, une fois bien installé, parlez lui, chantez avec lui : il sera heureux d’aller se promener.

Cet investissement en temps n’est pas inutile, car il se peut qu’un jour vous deviez emmener Coco chez le vétérinaire, et le voyage en voiture ne sera pas un stress supplémentaire, mais un jeu tellement agréable !

Le jour du grand départ, vous ne serez pas stressé, car le perroquet ressent votre énervement, et si vous êtes inquiet, il le sera aussi !

Ce que pense le perroquet si vous êtes nerveux : si l’humain qui doit me protéger est nerveux, c’est qu’il se passe quelque chose d’anormal, alors je dois avoir peur !!

Avant le départ :

● Pensez à demander à votre assureur quels sont les risques couverts en cas d’accidents ou des dégâts causés par votre perroquet.

Voilà ce qu’il vous faudra emporter

  • La facture d’achat attestant de la provenance de votre perroquet
  • Le Certificat de cession, surtout si vous n’avez pas de facture d’achat
  • De la nourriture : graines, extrudés, fruits, bref ce qu’il mange, et ce qu’il aime. Vous n’êtes jamais certains de trouver sur place les graines et extrudés consommés habituellement par votre perroquet.
  • De l'eau pour boire, et une pomme bien juteuse, qui permettra de désaltérer le perroquet pendant que vous roulez
  • Un vaporisateur d’eau claire, surtout si votre perroquet aime des douches
  • La cage de transport, et si possible une cage plus grande pour le séjour en vacances
  • Les coordonnées de votre vétérinaire si votre oiseau est suivi par lui, mais aussi pensez un peu à l’avance à vous procurer l’adresse d’un vétérinaire connaissant les perroquets dans la région où vous allez séjourner.

Dans la voiture :

  • Mettez l’oiseau dans la cage de transport dans la maison, et sortez l’oiseau dans la cage pour le mettre dans la voiture.
  • Pensez à mettre une couverture ou un drap sur la cage pendant le transfert de la cage de la maison à la voiture.
  • Parlez calmement à votre perroquet, en prononçant souvent son nom : il sera rassuré
  • Installez la cage, et fixez-la de façon à ce qu’elle soit stable et bien immobilisée.
  • Faites attention à tout ce que est à portée de bec du perroquet au ras des parois de la cage ; Coco aura envie de s’occuper !
  • Faites attention aux courants d’air, à la direction de l’air froid de la climatisation !
  • Pensant le voyage, parlez, chantez, riez : les perroquets adorent la fête, et il faut que ce voyage soit une fête.
  • Faîtes des pauses régulièrement, ouvrez les portes de la voiture, mais jamais celles de la cage : votre perroquet est dans un environnement nouveau, et un moment de panique n’est jamais à exclure.
  • Est-il besoin de dire de ne jamais laisser la voiture immobile en plein soleil ?

A l’hôtel ou chez des amis :

  • Pensez à emporter une couverture ou une grande serviette de bain pour poser la cage, sur la table ou au sol.
  • Emportez des rouleaux de papier absorbant pour nettoyer le fond de cage.
  • Ne lâchez pas votre perroquet dans la chambre : il pourrait prendre peur, et faire des dégâts matériels.
  • Ne jamais le laisser seul en liberté dans la pièce : n’importe qui peut entrer, ouvrir la porte, prendre peur et laisser le perroquet s’échapper.
  • Ne laissez pas les enfants, ni même des adultes toucher au perroquet : votre Coco peut avoir peur et mordre sérieusement.

Attention au vol et aux vols...

Il convient de prendre le mot «  vol » dans les deux sens du terme : envol et voler (voleur).

  • Un perroquet est un oiseau, il a deux ailes pour voler, et soyez toujours certain qu’il peut s’envoler, même les plumes de vol taillées.
  • Si votre perroquet s’envole, fait une fugue, il vous faut absolument tout mettre en oeuvre pour le retrouver. Un dossier complet sur la procédure à suivre est disponible sur le site Internet www.grisdugabon.com.
    Pensez à imprimer ce dossier et là l’emporter avec vous. Vous pouvez également recevoir ce dossier par courrier en adressant une enveloppe timbrée au siège de l’ Association Européenne du Perroquet : 81, rue de la Fuye 37000 Tours.
  • Les voleurs : un perroquet, cela se vole aussi ! Ne laissez jamais seul votre perroquet dans la voiture sans surveillance.
  • Si vous êtes en camping, enfermez votre perroquet en lieu sûr si vous partez quelques heures.

Voilà, bon voyage avec Coco, et soyez prudents !

 Vous souhaitez recevoir le dossier : Bien voyager avec un perroquet ?
Demandez le ICette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 


Cette cage de transport est en vente sur La Boutique de Craquotte

 

Télécharger ce dossier en format PDF : Cliquer ICI

Enregistrer ce dossier en format Word : CliquezICI